Perfectionne toi

Le film « Black Is King » de Beyonce créé des polémiques….

JE M'INSCRIS

Le film « Black Is King » de la chanteuse américaine Beyonce a été mis en ligne vendredi sur la plateforme Disney+. Loué pour sa célébration de la culture noire, il est aussi critiqué pour sa vision distanciée de l’Afrique. 

Un film très réussi, un projet ambitieux et louable, à l’aune du mouvement né de la mort de George Floyd, le projet, tout entier tourné vers l’héritage noir, a une résonance démultipliée.

Elle a convié la chanteuse nigériane Yemi Alade, la Sud-Africaine Busiswa ou l’artiste ghanéen Shatta Wale, qui sont ici beaucoup plus visibles que sur l’album, dominé par les vedettes américaines.

Cependant, ce film a aussi reçu beaucoup de critiques. Certains ont critiqué la « wakandafication » opérée par Beyonce référence à Wakanda, royaume imaginaire situé en Afrique où se déroule le film et la bande dessinée « Black Panther ». L’artiste originaire de Houston a, selon ses détracteurs, livré une vision déformée et amalgamée de l’Afrique. Ce qui value le tweet de ce Nigerian:  « Quelqu’un peut-il dire à Beyonce que l’Afrique n’a pas qu’une culture et que nous sommes des gens normaux? » 

En gros, Beyonce a cru bien faire, mais elle ne s’est pas bien renseigné sur les cultures africaines.

Ne  ratez aucun article : devenez une Femme d’Excellence en vous inscrivant 

JE M'INSCRIS

Newsletter
Le Club Excellence
Rejoignez le forum du Club Excellence et ne manquez plus une seule occasion de faire de vous une femme d'excellence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *